Les bienfaits de la méditation et comment débuter

Les bienfaits de la méditation

La popularité de la méditation augmente à mesure que de plus en plus de personnes en découvrent les nombreux bienfaits.

La méditation est un processus qui consiste à entraîner votre esprit à se concentrer et à réorienter vos pensées.

Vous pouvez pratiquer la méditation pour vous aider à prendre conscience de vous-même et de votre environnement. Beaucoup de gens y voient un moyen de réduire leur stress et de développer leurs capacités de concentration.

Beaucoup de personnes pratiquent aussi la méditation pour les aider à progresser sur d’autres domaines ou à traiter différents troubles. Par exemple, la méditation pourra vous aider à traiter vos troubles du sommeil, travailler sur votre concentration, la gestion de votre stress lors d’une compétition ou un entretien d’embauche…

Dans cet article, nous allons passer en revue 12 bienfaits scientifiquement prouvés de la pratique de la méditation sur la santé. Ensuite, nous verrons pourquoi la méditation est une pratique complémentaire à la luminothérapie.

Enfin, nous vous parleront d’une formation en ligne qui peut vous aider à pratiquer et à vous perfectionner à la méditation depuis chez vous.

Apprenez à méditer en 21 jours

12 bienfaits de la méditation basés sur la science

1. Elle réduit le stress

La réduction du stress est l’une des principales raisons pour lesquelles les gens se lancent dans la méditation.

Une étude portant sur plus de 3 500 adultes a montré que ses effets sur la réduction du stress ne sont en rien surestimés.

Normalement, le stress mental et physique entraîne une augmentation des niveaux de cortisol, l’hormone du stress. Celle-ci peut avoir de nombreux effets néfastes sur notre organisme comme la libération de substances chimiques favorisant les inflammations que l’on appelle cytokines.

Ces effets peuvent perturber nos rythmes de sommeil, favoriser la dépression et l’anxiété, augmenter la pression sanguine et contribuer à la fatigue et à un mal être général.

Cette étude a duré huit semaines. Les sujets pratiquaient une forme de méditation nommée « méditation de pleine conscience ». Les résultats ont été très positifs sur la réduction des inflammations.

Une autre étude, menée sur près de 1 300 adultes, a également démontré que la méditation peut réduire le stress. Son impact est d’ailleurs particulièrement positif pour les patients les plus angoissés.

Différentes recherches ont montré que la méditation peut également améliorer les symptômes des affections liées au stress, notamment le syndrome du côlon irritable, le syndrome de stress post-traumatique et la fibromyalgie.

Pour résumer, il existe de nombreux types de méditation qui peuvent contribuer à réduire le stress. La méditation peut aussi réduire les symptômes chez les personnes souffrant de troubles médicaux provoqués par le stress.

2. La méditation permet de maîtriser son anxiété

Les mêmes études que celles menées pour mesurer la gestion du stress avec la méditation ont aussi démontré son rôle sur l’anxiété. Moins de stress se traduit par moins d’anxiété.

Mais la méditation aide aussi à réduire différents symptômes liés à l’anxiété comme les phobies, l’anxiété sociale, les pensées paranoïaques, les comportements obsessionnels-compulsifs et les crises de panique.

Plus intéressant encore, commencer la méditation permet de réduire son anxiété sur le long terme. La pratique de la méditation devient une habitude et les personnes qui commencent à la pratiquer ont tendance à l’intégrer dans leur mode de vie. C’est ce que montre une étude qui a suivi des volontaires durant trois ans après qu’ils aient suivi un programme de méditation de huit semaines. La plupart ont continué à pratiquer régulièrement la méditation et ont ainsi réussi à maintenir des niveaux d’anxiété plus faibles sur le long terme.

Pratiquer la méditation est aussi un bon moyen de réduire votre stress au travail. Une étude a montré qu’un programme de méditation a réduit l’anxiété d’un groupe d’infirmières.

Ainsi, la méditation aide à réduire l’anxiété et les problèmes de santé mentale liés à l’anxiété telles que les phobies et les comportements obsessionnels-compulsifs.

3. Elle améliore « la santé émotionnelle »

Certaines formes de méditation peuvent également conduire à une meilleure image de soi et à une vision plus positive de la vie.

Deux études sur la méditation ont montré une diminution de la dépression chez plus de 4 600 adultes.

Les substances chimiques inflammatoires appelées cytokines, qui sont libérées en réponse au stress, peuvent affecter l’humeur et entraîner provoquer des dépressions. Un examen de plusieurs études suggère que la méditation réduit la dépression en diminuant la quantité de ces substances chimiques inflammatoires.

Une autre étude a comparé l’activité électrique entre le cerveau des personnes qui pratiquent la méditation en pleine conscience avec celui de personnes qui ne la pratiquent pas. La méditation apporte des changements mesurables de l’activité du cerveau dans les domaines liés à la pensée positive et à l’optimisme.

En résumé, certaines formes de méditation peuvent améliorer la dépression et créer une vision plus positive de la vie. Les recherches montrent que le maintien d’une habitude de méditation continue peut vous aider à maintenir ces bienfaits sur le long terme.

4. La méditation renforce la conscience de soi

Certaines formes de méditation peuvent vous aider à mieux vous comprendre pour vous aider à vous épanouir.

Par exemple, la méditation de recherche de soi vise explicitement à vous aider à mieux vous comprendre et à mieux appréhender vos relations avec votre entourage.

La méditation peut vous apprendre à reconnaître les pensées qui vous sont nuisibles ou néfastes. L’idée est qu’à mesure que vous prenez conscience de vos habitudes de pensée, vous pouvez les orienter pour qu’elles vous soient plus constructives.

Une étude portant sur 21 femmes luttant contre le cancer du sein a révélé que lorsqu’elles participaient à un programme de tai-chi, leur estime de soi s’améliorait davantage que chez celles qui bénéficiaient de séances de soutien social.

Dans une autre étude, 40 hommes et femmes âgés ayant suivi un programme de méditation ont éprouvé un sentiment de solitude moins important qu’un groupe témoin qui avait été placé sur liste d’attente pour ce même programme.

En résumé, la méditation peut vous aider à mieux vous connaitre et à mieux appréhender vos pensées néfastes. Cela peut être un point de départ pour apporter d’autres changements positifs à votre vie.

une femme qui médite

5. Elle augmente la capacité d’attention

La méditation peut être un véritable exercice de concentration qui vous aidera à développer votre capacité d’attention. Comme si vous pratiquiez la course à pied pour développer votre endurance, méditer permet d’augmenter la force et l’endurance de votre attention.

Ainsi, une étude a examiné les effets d’un cours de huit semaines de méditation sur la concentration et a constaté qu’il améliorait la capacité des participants à réorienter et à maintenir leur attention.

Une étude similaire a montré que les travailleurs des ressources humaines qui pratiquaient régulièrement la méditation restaient parvenaient à rester concentrés sur une tâche plus longtemps.

Ces travailleurs se souvenaient également mieux des détails de leurs tâches que leurs pairs qui ne pratiquaient pas la méditation.

De plus, une autre étude a conclu que la méditation peut même inverser les schémas du cerveau qui contribuent à l’errance mentale, à l’inquiétude et à la mauvaise attention.

Ces bénéfices peuvent être visibles très peu de temps après avoir commencé la méditation. Une étude a montré que quatre jours de pratique peuvent être suffisants pour augmenter la capacité d’attention.

En résumé, la méditation, même lorsqu’elle est pratiquée depuis peu de temps, peut vous aider à améliorer votre capacité d’attention.

6. La méditation peut aider à réduire les pertes de mémoire liées à l’âge

En travaillant sur vos capacités d’attention, méditer peut aussi être bénéfique pour sur le cerveau des personnes qui prennent de l’âge.

C’est comme pour le cœur : pratiquer une activité physique régulière vous aide à rester en bonne santé avec l’âge. Méditer est un exercice physique pour votre esprit.

Un consortium de 12 études a révélé que de multiples formes de méditation augmentaient l’attention, la mémoire et la rapidité mentale chez les personnes âgées.

En plus de combattre les pertes de mémoire normales liées à l’âge, la méditation peut améliorer au moins partiellement la mémoire chez les patients atteints de démence. Elle peut également aider à contrôler le stress et à améliorer la capacité d’adaptation des personnes qui s’occupent de membres de la famille atteints de démence .

Pour résumer, la méditation est un exercice qui aide à travailler la mémoire et à maintenir son cerveau en forme avec l’âge comme la course à pied l’est pour votre endurance et votre cœur. Cela peut aider à lutter contre les pertes de mémoire liées à l’âge et la démence.

7. Elle peut générer de la bonté

Certains types de méditation peuvent augmenter les sentiments et les actions positives envers soi-même et envers les autres.

La pratique de la méditation commence bien souvent par le développement de pensées et de sentiments bienveillants envers soi-même.

Avec le temps, les gens apprennent à étendre cette gentillesse et ce pardon aux autres personnes., D’abord à leurs amis, puis à leurs connaissances et enfin à « leurs ennemis ».

Une étude portant sur 100 adultes assignés au hasard à un programme incluant la méditation a montré que ces bénéfices étaient proportionnels à la quantité pratiquée.

En d’autres termes, plus les gens s’investissent dans la méditation (notamment la méditation Metta), plus ils éprouvent des sentiments positifs envers eux même et les autres.

Un autre groupe d’études a montré que les sentiments positifs que les gens développent grâce à la méditation Metta peuvent améliorer l’anxiété sociale, réduire les conflits conjugaux et aider à la gestion de la colère.

Ces avantages semblent également s’accumuler au fil du temps.

En résumé, la méditation bienveillante Metta-bhavana est une pratique qui consiste à développer des sentiments positifs, d’abord envers soi-même, puis envers les autres. Elle améliore l’estime de soi, l’empathie et la bienveillance envers les autres.

8. La méditation peut aider à lutter contre la dépendance

La discipline mentale que vous développerez par la méditation peut aider à rompre les dépendances en améliorant le contrôle de soi et la prise de conscience des éléments qui peuvent déclencher un comportement de dépendance.

Des recherches ont montré que la méditation peut aider les gens à apprendre à rediriger leur attention, à accroître leur volonté, à contrôler leurs émotions et leurs impulsions afin de mieux comprendre les causes de leur dépendance.

Par exemple, 19 alcooliques en voie de guérison se sont mis à la méditation. Cette étude a révélé que les participants qui ont reçu cette formation ont réussi à mieux contrôler leurs envies et le stress lié à la dépendance.

La méditation peut également vous aider à contrôler vos envies de nourriture. Une revue de 14 études a montré que la méditation de pleine conscience aidait les participants à réduire leurs émotions et leurs crises de boulimie.

En résume, ma méditation développe la discipline mentale et la volonté. Elle peut aider à contrôler une dépendance et à mieux la gérer, que cela soit une dépendance à certaines drogues, à l’alcool, au sucre ou encore des crises de boulimie.

9. Elle améliore le sommeil

Près de la moitié de la population souffre au cours de sa vie d’insomnie.

Une étude a comparé deux groupes. L’un d’eux pratiquait la méditation tandis que l’autre ne la pratiquait pas.

Les participants qui méditaient s’endormaient plus tôt et restaient endormis plus longtemps par rapport à ceux qui ne méditaient pas.

Méditer peut vous aider à contrôler et à rediriger les pensées négatives qui peuvent vous amener à « cogiter » et à faire une insomnie.

De plus, méditer peut vous aider à vous détendre, à relâcher les tensions de votre corps et à vous apaiser afin de vous endormir plus facilement.

Pour résumé, une grande variété de techniques de méditation peut vous aider à vous détendre et à contrôler les pensées négatives qui peuvent vous empêcher de vous endormir. Cela peut réduire le temps nécessaire pour s’endormir et améliorer la qualité du sommeil.

10. La méditation aide à contrôler la douleur

Votre perception de la douleur est liée à votre esprit. En situation de stress, la maîtrise de la douleur peut être plus compliquée à gérer.

Ainsi, une étude a utilisé des techniques d’IRM pour observer l’activité cérébrale des participants lorsqu’ils ressentaient un stimulus douloureux. Certains participants avaient suivi une formation de quatre jours à la méditation tandis que d’autres n’avaient pas suivi cette formation.

Les patients qui méditaient ont montré une activité accrue dans les centres du cerveau connus pour contrôler la douleur. Ils ont également fait état d’une moindre sensibilité à la douleur.

Une étude plus importante a examiné les effets de la méditation chez 3 500 participants. Elle a prouvé que la méditation diminuait les cas de douleur chronique.

Une autre étude sur la méditation chez les patients atteints de maladies en phase terminale a montré que la méditation peut aider à atténuer la douleur chronique lors de la période de fin de vie.

Dans chacun de ces scénarios, les personnes ayant pratiqué la médiation de celles qui ne l’ont pas fait ont subi les mêmes stimuli de douleur. Les sujets ayant pratiqué la méditation ont montré une plus grande capacité à faire face à la douleur et ont même connu une réduction de la sensation de douleur.

Pour résumé, la méditation peut diminuer la perception de la douleur dans le cerveau. Elle peut aider à traiter la douleur chronique lorsqu’elle est utilisée en complément des soins médicaux ou autres thérapies médicales.

11. Elle peut faire baisser votre pression artérielle

La méditation permet d’améliorer l’état psychologiques et les capacités cérébrales des personnes qui la pratiquent. Mais elle peut également améliorer la santé physique en réduisant la tension artérielle.

Avec le temps, l’hypertension artérielle fait que le cœur travaille plus fort pour pomper le sang, ce qui peut entraîner un mauvais fonctionnement de celui-ci.

L’hypertension artérielle contribue également à l’athérosclérose ou au rétrécissement des artères, ce qui peut entraîner des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Une étude portant sur 996 volontaires a montré que lorsqu’ils méditaient en se concentrant sur un “mantra silencieux” – un mot répété et non vocalisé – la pression artérielle diminuait d’environ cinq points en moyenne.

Cette méthode était plus efficace chez les volontaires plus âgés et chez ceux qui avaient une pression artérielle plus élevée avant l’étude.

La méditation semble en partie contrôler la pression artérielle en relaxant les signaux nerveux qui coordonnent la fonction cardiaque et la tension dans les vaisseaux sanguins.

En résumé, la pression artérielle diminue non seulement pendant la méditation, mais aussi avec le temps chez les personnes qui méditent régulièrement. Cela peut réduire la pression sur le cœur et les artères prévenant ainsi contre les maladies cardiaques.

12. Vous pouvez méditer n’importe où

La plupart des formes de méditation permettent sa pratique sans aucun équipement spécialisé ni d’espace. De plus, il suffit de quelques minutes par jour pour méditer.

Si vous voulez commencer à méditer, essayez de choisir une forme de méditation en fonction des bienfaits que vous souhaitez en tirer.

Il existe trois grands types de méditation :

  • La méditation avec attention focalisée : il s’agit d’exercer un contrôle volontaire et soutenu de l’attention, focalisée par exemple sur une image visuelle, une partie du corps, la respiration, un son, un concept.
  • La méditation avec attention ouverte : Ici, le sujet est simplement attentif de manière ouverte au moment présent et à l’expérience en cours, qu’il ne cherche pas à contrôler ou à juger. Il peut s’agir de prendre conscience de pensées, de sentiments ou d’impulsions que vous pourriez normalement essayer de réprimer.
  • La Méditation avec processus de transcendance automatique (MT) : Ici, le processus d’intériorisation de la méditation est automatique car il repose sur la tendance naturelle et sans effort de l’esprit à s’apaiser et à transcender sa propre activité.

Même si votre environnement professionnel et familial ne vous permet pas de passer du temps seul et tranquille, il est toujours possible de trouver quelques minutes pour soi. Essayez par exemple de vous lever un peu plus tôt pour profiter d’un moment au calme. Cela pourrait même devenir une habitude sur le long terme.

La méditation est une pratique que chacun peut adopter pour améliorer sa santé mentale, émotionnelle et physique.

Méditation et luminothérapie : deux pratiques parfaitement complémentaires

Le principe de la méditation consiste à compenser un manque d’exposition naturel à la lumière du soleil en s’exposant devant une lampe de luminothérapie.

C’est en synchronisant votre rythme circadien avec votre rythme de vie que la luminothérapie aide à traiter de nombreux troubles.

Ainsi, on pratique généralement la luminothérapie pour soigner différentes formes de dépression ou de troubles de l’humeur, pour traiter les troubles du sommeil et apporter des nuits plus reposantes, lutter contre les symptômes de fatigue chronique, améliorer les capacités de concentration des sportifs de haut niveau…

De son coté, la méditation vous aide à gérer votre stress, votre anxiété, vous permet de gagner en estime de vous et de mieux vous connaitre afin d’appréhender de manière plus serine des idées négatives ou des événements compliqués au cours de votre vie.

De ce fait, luminothérapie et méditations sont deux disciplines parfaitement complémentaires. Pour aller même plus loin, il s’agit de deux méthodes qui vont se renforcer l’une et l’autre afin pour atteindre votre objectif et vivre de manière sereine et en pleine forme.

Ainsi, pratiquer la méditation et la relaxation au moment de votre séance de luminothérapie peut s’avérer parfaitement judicieux. Pensez simplement à ne pas avoir en continue les yeux fermés.

Pour commencer à méditer, nous vous recommandons la formation « méditer en 21 jours » de Cédric Villa

La formation « méditer en 21 jours » de Cédric Villa vous apporte une méthodologie efficace pour vous apprendre à méditer et à garder des habitudes en trois semaines. En suivant cet accompagnement, vous arriverez à méditer quotidiennement tout en maintenant votre esprit concentré.

Qui est Cédric Villa ?

Cédric Villa est un auteur, formateur et conférencier en méditation. Après avoir pratiqué plusieurs retraites en Asie et suivi des cours de méditation en Chine et en Inde, il s’est lancé dans le coaching en ligne afin de proposer des formations et des séminaires pour aider ceux qui le souhaitent à trouver la paix intérieure.

Apprenez à méditer en 21 jours

Ce que contient la formation « méditer en 21 jours »

Cette formation est destinée à toutes les personnes qui souhaitent pratiquer la méditation. Vous apprendrez dans cette formation toutes les bases de la méditation.

Chaque jour durant 21 jours, vous recevrez un e-mail contenant le cours du jour. Chaque cours est bien structuré avec une partie théorique et une partie pratique (exercices à faire dans un petit carnet). Vous serez invité à pratiquer la méditation en douceur avec des séances de 10 minutes au début qui s’allongent progressivement au fil des jours. Méditer devient un réel plaisir au fur et à mesure que vous avancez dans les séances.

Chaque e-mail contient un cours par écrit, composé d’une partie théorique et d’un exercice pratique ainsi que l’équivalent au format audio MP3 à lire sur votre smartphone, votre ordinateur ou sur votre lecteur mp3.

Par ailleurs, vous recevrez également

  • Un journal de méditation numérique en 3 formats (PDF, Excel, OpenDocument Spreadsheet)
  • Un fichier audio (format MP3) d’accompagnement à la méditation (bol tibétain)
  • Une compilation de 11 exercices de méditation (35 pages au format PDF)
  • 1 mois d’essai gratuit au Club de Méditation

Liste des cours que vous recevrez durant 21 jours

Chaque jour, vous apprendrez à adopter de nouvelles habitudes zen. La formation vous aidera à gérer votre stress et votre anxiété, mais aussi à mieux vous connaitre et à mieux gérer vos pensées négatives afin de vous sentir mieux au quotidien. Après 21 jours, vous aurez pris des habitudes que vous pourrez aisément prolonger sur le long terme.

Thème de chaque cours :

  1. Fais-le
  2. Suivi de la méditation d’hier
  3. Exercice de comptage
  4. La posture
  5. Quand méditer?
  6. La persévérance
  7. La pensée
  8. L’expérience dépasse la pensée
  9. Développe ta conscience corporelle
  10. Dépasse la barrière de l’ennui
  11. Etre conscient de ta respiration
  12. Dirige ton énergie
  13. L’expérience du jour
  14. Forcer ton esprit
  15. Astuces de posture
  16. Simplicité
  17. Les pensées agissent tel des nuages
  18. Prendre conscience de l’énergie vitale
  19. Méditer plus souvent
  20. Les bénéfices de ta nouvelle habitude
  21. L’Amour du Monde

Nous ne pouvons que vous recommander cette formation qui nous a beaucoup plu si vous souhaitez vous lancer dans la pratique quotidienne de la méditation.

Enfin, sachez que 10% du prix de la formation est reversée à l’association Karuna Shechen qui initie et gère des projets spécialisés dans la prestation de soins de santé primaires et de services éducatifs et sociaux aux populations défavorisées en Inde, au Népal et au Tibet.

Apprenez à méditer en 21 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *