Et si la luminothérapie devenait la meilleure solution pour soigner la maladie d’Alzheimer ?

femme agée : Alzheimer et luminothérapie

En 2015,la maladie d’Alzheimer touchait plus de 900 000 personnes et plus de 225 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Les recherches pour traiter cette maladie se sont accélérées ces dernières années. Parmi les pistes les plus prometteuses,la luminothérapie figure en bonne position. Elle permet d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients. Par ailleurs,ce mode de traitement alternatif,combiné aux ultrasons,présente un grand potentiel pour améliorer l’état des personnes souffrant de cette maladie. Nous vous proposons un petit état des lieux dans cet article.

Les fondements de la luminothérapie

Le principal objectif de la luminothérapie est de lutter contre un manque naturel d’exposition à la lumière du soleil. Pour cela,il suffit de se placer quotidiennement devant un appareil de luminothérapiequi va émettre une lumière blanche à large spectre sans ultra-violets.

Cela va permettre de stimuler la sécrétion de sérotonine,une hormone qui aide à réguler l’humeur,l’appétit et aide à rester en forme. A l’inverse,la luminothérapie stoppe la sécrétion de mélatoninesi l’organisme en produit à ce moment. La mélatonine est une hormone sécrétée à partir de la tombée de la nuit et jusqu’au petit matin afin de favoriser le repos et l’endormissement.

Lorsque notre rythme de vie est décalé ou que l’on ne s’expose pas suffisamment à la lumière du soleil,notre horloge interne,régulée par des repères naturels comme le jour et la nuit,va se dérégler. Cela peut poser de nombreux troubles sur l’organisme qui peuvent être traités par la luminothérapie.

Pour en savoir plus,nous vous invitons à consulternotre article dédié à la luminothérapie et ses bienfaits.

Le rythme veille-sommeil est le premier trouble perçu par les malades atteints d’Alzheimer

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sont victimes d’une dégénérescence des cellules de notre rythme circadien et de notre horloge interne. Chez un grand nombre de patients,cela provoque un cycle veille-sommeil qui s’en retrouve complètement perturbé. Les patients vont dormir en journée et être éveillés durant la nuit.

Ce trouble du rythme circadien est bien entendu particulièrement pénible pour les malades. Mais ce phénomène est aussi extrêmement éprouvant pour la famille et l’entourage.De ce fait,les proches n’ont souvent pas d’autres choix que d’institutionnaliser la personne atteinte d’Alzheimer.

Comme nous l’avons vu,la luminothérapie aide à réguler notre horloge interne et notre cycle veille-sommeil. Les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer vont ainsi rester plus éveillées la journée et profiteront d’un sommeil plus réparateur la nuit. Cela peut améliorer grandement les conditions de vie du patient mais aussi des proches.Il sera alors possible d’institutionnaliser plus tard le patient et lui permettre de vivre plus longtemps chez lui auprès de sa famille.

La luminothérapie pour traiter Alzheimer sans médicaments ?

Un autre bienfait de la luminothérapie pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer se situe au niveau du déclin cognitif. Caractérisée par un dépôt anormal de protéines dans le cerveau qui entraînent la mort progressive des neurones,Alzheimer se manifeste de différentes façons :

  • L’amnésie (perte partielle ou totale de la mémoire),
  • L’aphasie (perte de la capacité à s’exprimer ou à comprendre le langage)
  • L’agnosie (troubles de la reconnaissance des visages,des objets,des sons…)
  • L’apraxie (difficulté à effectuer des gestes concrets)

Pour ralentir ce déclin cognitif,Il a été démontré que la luminothérapie permettait d’avoir des résultats similaires à ce que l’on observe avec les molécules médicamenteuses utilisées(notamment l’anticholinestérasique).

C’est pour cette raison que de nombreuses institutions commencent à utiliser cette méthode de traitement moins onéreuse mais surtout sans effets secondaires pour l’organisme.

Traiter la maladie d’Alzheimer en associant luminothérapie et ultrasons,un remède miracle ?

Des recherches réalisées par le MITont permis de découvrir qu’un type de lumière stroboscopique associée à un type de bourdonnement aigu permettait d’obtenir d’excellents résultats pour éliminer les dépôts d’amyloïdes et améliorer les fonctions cognitives. Les tests ont été réalisés sur des souris génétiquement modifiées afin qu’elles aient les mêmes symptômes que la maladie d’Alzheimer.

Pour atteindre ce résultat,les chercheurs se sont appuyés sur une autre étude qui prouvait qu’une lumière clignotant 40 fois par secondes dans les yeux des souris génétiquement modifiées pouvait traiter en partie la maladie d’Alzheimer.

Afin d’améliorer le traitement,les chercheurs du MIT ont ajouté un son de bourdonnement aigu d’une fréquence similaireà la lumière. Cela a eu pour effet de recréer les ondes cérébrales perdues à cause de la maladie d’Alzheimer qui éliminent à leur tour les dépôts d’amyloïdes.

Si les résultats de cette recherche sont particulièrement prometteurs,il ne faut toutefois pas omettre que les ondes cérébrales des souris et des Hommes fonctionnent différemment.

Cela suggère tout de même un traitement avec beaucoup de potentiel pour soigner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Et ceci de manière peu onéreuse et sans médicaments qui ont généralement des effets secondaires.

Si vous souhaitez vous équiper d’un appareil de luminothérapie,nous vous invitons à vous rendre sur notre boutique. Vous y trouverez de nombreux produits vendus au meilleur prix.

Nos produits de luminothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *