Luminothérapie,quels sont les effets secondaires ?

Luminothérapie effets secondaires

Si la luminothérapie a aujourd’hui autant le vent en poupe,c’est parce qu’elle a démontré son efficacité pour traiter de nombreux troubles psychologiques et physiques d’une manière douce et non invasive. En suivant quotidiennement une séance de luminothérapie,vous allez réguler la sécrétion de sérotonine et de mélatonine. Ces deux hormones peuvent provoquer un dérèglement de l’horloge biologique interne et être liées à de nombreux troubles plus ou moins importants. Dépression saisonnière,troubles du sommeil ou encore traiter certaines maladies de la peau ne sont que quelques exemples auxquels la luminothérapie apporte une solution efficace.

Il semble difficile de penser qu’une simple exposition à la lumière puisse avoir des effets indésirables sur notre organisme. Dépourvue d’infrarouges et d’ultra-violets,la luminothérapie ne provoque que très peu d’effets secondaires auprès des personnes qui la pratiquent. Il peut cependant arriver dans de rares cas que quelques ajustements soient nécessaires.  

Les effets secondaires les plus courants en luminothérapie

Le principe de la luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle blanche« à large spectre ». La lumière émise par la lampe imite celle du soleil pour compenser un manque d’exposition naturel. Lorsqu’elle est pratiquée avec un appareil conforme aux normes européennes relatives aux dispositifs médicaux,la luminothérapie ne présente aucun risque.

Dans de rares cas cependant,elle peut provoquer quelques petits troubles lors des premiers jours de traitement. La personne pratiquant quotidiennement une séance de luminothérapie pourra ressentir quelques troubles d’anxiété,une sécheresse oculaire,un sentiment de fatigue,des nausées ou encore quelques maux de tête.

Pour les personnes aux yeux clairs et à la peau sensible,il arrive également qu’elles ressentent quelques picotements de la peau.

La luminothérapie ne provoque presque jamais d’effets secondaires et ceux-ci sont généralement ressentis de manièretrès légère et ne durent que quelques jours. Ils sont liés au fait que le cerveau doive gérer une transmission plus importante de lumière. Le corps doit alors s’adapter aux nouvelles informations qu’il reçoit. Les effets secondaires qui peuvent être ressentis durant une courte période sont ainsi lés au surplus de signaux nerveux.

Comment traiter ces effets indésirables liés à la luminothérapie ?

Si des effets secondaires se font ressentir après les premiers jours de traitement,il est possible d’adapter l’intensité lumineuse reçue en modifiant la distance d’utilisation et/ou l’intensité lumineuse.

Si vous utilisezune lampe de luminothérapie,certaines d’entre elles sont équipées d’un variateur d’intensité pour moduler l’intensité lumineuse. Vous pouvez aussi éloigner la lampe d’une dizaine de centimètres.

Jours après jours,rapprochez et/ou augmentez progressivement l’intensité lumineuse de la lampe de luminothérapiepour aider votre organisme à s’adapter en douceur.

Si vous utilisez des lunettes de luminothérapie,celles-ci proposent généralement différents modes d’utilisation. Commencez par un mode moins intense ou diminuez la durée d’utilisation des lunettes dans un premier temps.

D’autre part,vous pouvez également jouer sur la durée de la séance. Réduisez la séance de moitié et augmentez progressivement la durée dans le temps. En fonction de votre appareil,la durée d’une séance devrait être de 30 minutes pour une exposition à 10 000 lux,1 heure pour une exposition à 5 000 lux et de 2 heures pour une exposition à 2 500 lux. Pour connaitre votre niveau d’exposition à la lumière,vous devez vérifier la puissance de la lampe de luminothérapie et la distance d’utilisation.

Si les effets secondaires persistent,consultez votre médecin

La luminothérapie est sans danger si elle est pratiquée avec un appareil conforme aux normes européennes relatives aux dispositifs médicaux. Toutefois,si les effets indésirables persistentaprès avoir appliqué les solutions proposées dans le dernier paragraphe,nous vous invitons à en parler à votre médecin. Cela n’est pas normal. Nous ne sommes pas tous égaux devant la lumière mais la luminothérapie est un traitement doux et non invasif qui ne doit pas provoquer de gènes sur la durée.

Les cas de contre-indication à la luminothérapie

La luminothérapie convient à toutes les personnes pour qui une exposition normale à la lumière du soleil ne pose pas de problème.

En ce sens,la consultation préalable d’un médecin traitant,d´un ophtalmologiste ou d’un psychiatre est nécessaire dans certains cas. Nous vous conseillons de consulter un professionnel de la santé si :

  • Vous avez une pathologie ophtalmologique (cataracte,glaucome…)
  • Vous souffrez d’un syndrome maniaco-dépressif. Un traitement intense à la lumière peut en effet exacerber le syndrome de bipolarité.
  • Vous suivez un traitement avec des médicaments psychotropes ou photosensibilisants.
  • Vous êtes hyper sensible à la lumière

Il faudra alors,toujours sous la surveillance d’un médecin,ajuster le traitement au cas par cas.

Enfin,notons quel’utilisation d’un simulateur d’aube,parfait complément à un traitement en luminothérapie,n’est pas concernée par ces mesures de précaution. En effet,les simulateurs d’aube et de crépuscule aident à l’endormissement et à se réveiller progressivement par la simulation d’une aube ou d’un crépuscule. De cette manière,ils vont modifier la sécrétion de sérotonine et de mélatonine. Mais vous n’aurez jamais à vous exposer directement à la lumière.

Si vous souhaitez vous procurer un appareil de luminothérapie,rendez-vous sur notre boutique. Nous vous proposons un large choix de lunettes,lampes et simulateurs d’aube. Vous trouverez également une sélection d’appareils de soin et de la peau et de santé ainsi que des ampoules de luminothérapie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la luminothérapie :

Nos produits de luminothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *