Que choisir : lampes de luminothérapie ou simulateur d’aube ?

lampes de luminothérapie ou simulateur d'aube ?

Souvent, les réveils simulateurs d’aube et les lampes de luminothérapie sont vendus dans les mêmes boutiques. Pourtant, il s’agit de deux appareils complètement différents avec un objectif de prime abord éloigné.

En effet, la lampe de luminothérapie permet de suivre un traitement de luminothérapie alors que le réveil simulateur d’aube et de crépuscule vous aide à vous endormir plus facilement et à vous réveiller en douceur.

Alors, que choisir ? Une lampe de luminothérapie ou un simulateur d’aube ? Nous allons voir que ces deux appareils ont en fait un objectif très complémentaire !

Petit rappel sur le principe de la luminothérapie

Pour bien comprendre l’appareil qui sera le plus utile pour vous, faisons un petit rappel sur les principes de la luminothérapie.

Il s’agit d’un traitement doux sans effets secondaires qui vous permet de compenser un manque d’exposition à la lumière du soleil. Les lampes de luminothérapie ou les lunettes de luminothérapie vont ainsi vous aider à synchroniser votre rythme circadien à votre rythme de vie.

Vous exposer devant une lampe de luminothérapie va permettre à votre organisme de stimuler la sécrétion de sérotonine et au contraire de stopper celle de mélatonine. Ces deux hormones sont très importantes pour votre horloge naturelle qui utilise le cycle jour/nuit comme principal repère.

En effet, la sérotonine joue un rôle d’antidépresseur naturel et vous aide à rester concentré et réaliser les tâches que vous devez faire en journée. A l’inverse, la mélatonine vous aide à vous endormir et à vous reposer. Elle commence à être sécrétée dans votre organisme à la tombée de la nuit et ceci, jusqu’au petit matin.

Le cycle jour/nuit essentiel pour votre horloge interne

Vous l’aurez compris, le cycle jour/nuit est très important pour vous permettre d’avoir un rythme circadien parfaitement synchronisé avec le rythme de la nature. Mais cela fait longtemps maintenant que nous ne vivons plus en harmonie avec le cycle jour/nuit ! Nous nous couchons souvent bien plus tard qu’au crépuscule et ne nous levons pas forcément à l’aube au chant du coq.

Par ailleurs, nos besoins ont également évolué. Nous sommes nombreux aujourd’hui à avoir des horaires décalés ou à vivre essentiellement en intérieur. Tout ceci perturbe en profondeur notre horloge interne qui ne saura plus quand sécréter certaines hormones pour nous aider à être au maximum de nos capacités pour les actions que nous avons à mener.

Il peut alors arriver que certaines hormones soient produites à des moments inadaptés. C’est notamment le cas de la mélatonine qui peut par exemple être sécrétée en journée et non en soirée. De ce fait, cela peut engendrer des troubles du sommeil comme des insomnies au moment du coucher et une fatigue chronique en journée. Vous aurez alors du mal à vous réveiller, vous souffrirez de somnolence en journée et vous sentirez fatigué. Mais il se peut aussi que cela ait des incidences sur votre moral, pouvant provoquer différentes formes de dépressions comme la dépression saisonnière ou bien même des dépressions encore plus sévères.

La lampe de luminothérapie et le simulateur d’aube : deux alliés pour une même ambition

L’objectif de la lampe de luminothérapie est de vous permettre de pratiquer des séances de luminothérapie et de travailler en profondeur sur le long terme sur votre horloge interne. Il se peut que vous soyez en avance de phase, cela signifie que la mélatonine est produite trop tôt par rapport à vos heures de coucher et que sa sécrétion soit stoppée trop tôt le matin. A l’opposé, vous pouvez être en retard de phase : vous sécréterez alors de la mélatonine trop tard, provoquant des insomnies et un réveil difficile.

La luminothérapie va donc agir en profondeur pour synchroniser votre horloge interne à votre mode de vie. Il faut compter en général 3 semaines de luminothérapie quotidienne pour y parvenir.

Le simulateur d’aube quant à lui va directement agir sur la sécrétion de mélatonine au moment du coucher et du réveil. En simulant une aube, il enverra un message à vos paupières et à votre glande pinéale pour que votre cerveau accélère la sécrétion de mélatonine.

En simulant une aube, un réveil simulateur d’aube enverra un message à votre cerveau pour qu’il stoppe la production de mélatonine et favorise un réveil en douceur plus naturel.

Ainsi, vous l’aurez compris, les lampes de luminothérapie et les réveils simulateurs d’aube ont un objectif différent mais peuvent avoir une ambition commune : vous aider à mieux vous endormir, à bénéficier d’un sommeil plus réparateur et à être plus en forme au quotidien.

Lampe de luminothérapie ou simulateur d’aube : que choisir ?

Alors, quel appareil choisir ? Dans l’idéal, les lampes de luminothérapie et les simulateurs d’aube sont parfaitement complémentaires pour lutter contre les troubles du sommeil.

Mais si vous devez choisir, demandez-vous quelle est l’importance de vos problèmes de sommeil et de fatigue. Si vous souffrez de nombreuses insomnies et de fatigue chronique quotidienne, il semble plus adapté de privilégier une lampe de luminothérapie pour réaliser un traitement de fond. Par ailleurs, la luminothérapie peut aussi vous aider à traiter d’autres troubles comme les troubles de l’humeur, certaines dépressions, les troubles de la concentration…

Si par contre vous souffrez surtout d’un réveil particulièrement pénible le matin et de quelques insomnies passagères, le réveil simulateur d’aube sera alors une solution idéale.

Naturellement, nous vous invitons à vous renseigner auprès d’un professionnel de la santé si ces troubles persistent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *